AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Dernières Idées Dans La Boîte
► Mettre en place un journal du campus !
Venez donner de nouvelles idées dans la Boîte à Idées !
Nouveaux Personnages
Persephone Ferguson ;

Personnages En Danger
Anna Charysse ; Brandon Cooper ; James Jordan ; Jonathan D. Ambrose ;
Kassy Molkova ; Lullaby T. Wayne ; Maïa Heinsfield
Prochaines vacances : 14/04 - 21/04

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 7 Aoû 2015 - 7:58
Depuis le retour du camp, je suis plus calme, enfin, disons surtout que je le suis depuis mon passage en salle de torture sous la main de Gynna... Mais je suis plus calme dans le sens où je ne cherches plus à faire chier Ryan, que du contraire, lui comme toute sa clique je l'évite et c'est mieux comme ça dans un sens. Cependant, c'est assez dure d'éviter tout un groupe de personne, à la limite juste une c'est encore faisable dans ce lycée, mais tout un groupe... Enfin, pour l'heure j'avais réussi à m'échapper un peu des persécutions en me réfugiant ici dans le bois. Je me pose d'ailleurs au pied d'un arbre attrapant mon cours de physique-chimie pour le bosser un peu, étant persuadée que je me ferais emmerdée par personne ici.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 7 Aoû 2015 - 12:37
J'avais parfois justement l'envie d'une chose, quitter les lieux de cet internat, d'être loin du bâtiment du lycée qui était bien trop commun désormais, ça faisait tout de même 4 ans que j’étais là, c'était long, pas juste pour un vampire, mais aussi simplement pour un vampire, les dents plantés dans ma lèvre inférieure, essayant de faire mon mieux pour ne pas la percer, je courrais en direction de la forêt qui m'était offerte, qui m'offrait une si bonne échappatoire à laquelle je ne pouvais pas résister, alors je courrais, je courrais encore et encore; offrant sans doute à un humain qui pouvait se perdre ici un coup de vent qui lui passait devant. Je fronçai les sourcils en arrivant à destination, freinant pour m'arrêter, je remarquais la présence d'une végétarienne, une métisse, je me souvenais pas vraiment de son prénom, sans doute parce que ce n'était pas important à mes yeux, pourtant j'apparus juste derrière elle, profitant de courir avant de m'arrêter d'un coup en laissant un mot m'échapper. « Bouh. »
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 7 Aoû 2015 - 13:50
Je ne l'avais pas entendu venir, alors quand il se retrouva derrière moi et me fit son bouh, je m'étais retournée d'un coup en le gifflant, un mauvais réflexe, si je peux me permettre de dire ça ainsi... Mais une chose est sûre, je n'avais pas loupé sa joue en vue du bruit qui avait retentit... Reculant alors d'un pas, ma main toujours devant moi après l'avoir gifflé, je la regarde puis le regarde, ne réalisant pas réellement que je venais de le giffler sous le coup de la peur, dans un mauvais sursaut.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 7 Aoû 2015 - 13:55
J'écarquillais les yeux, sous le choc ! Elle n'avait pas osé ! Non, mais sérieusement dites-moi qu'elle n'a pas osé ! Je serrais les dents tout en tournant la tête pour plonger mes iris dans les siens, des iris qui ne brûlaient que de haine et de rage, elle croyait quoi celle-là ! Je n'attendis pas une seule seconde de plus, je lui sautai dessus, tel un animal, j'en avais strictement rien à faire, à califourchon sur elle, une main attrapant une poignée de ses cheveux que je serrais, mon poing allant à la rencontre de sa joue, me foutant totalement d'être en train de me défouler clairement sur une fille. Je me levais ensuite, continuant de déverser ma rage, mon pied allant à la rencontre de son ventre, une fois, deux fois, trois fois, je voyais juste rouge, la fureur parcourant mon organisme. « Sale chienne ! » Cris-je en donnant un nouveau coup.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 7 Aoû 2015 - 14:08
Quand je réalisais enfin le geste fou que je venais de faire, je me trouvais déjà à terre à souffrir à cause de sa main tirant mes cheveux puis du premier coup de pieds que je reçu de plein fouait avant de mettre mes bras devant mon visage pour le protéger. Quand, enfin, il me relâche, j'espère ne plus avoir de coup, ne plus avoir mal alors que je peine déjà à ne pas l'insulter de tout les noms a défaut de pleurer comme une conne. Je me plie sous les coups de pieds que je reçois maintenant, couchée sur le flanc, je crache le sang que j'ai en bouche d'ailleurs à cause de son coup de poings. Mais les autres coups qu'ils me donne sont trop violent, je tente de m'éloigner de son pieds, de me protéger le ventre, mais en vain. Après le quatrième coups, je reste allongée sur le sol, sans bougé, encore consciente, malgré la violence dont il venait de faire preuve. Je me tiens le ventre avec mes deux bras, mise en position foetale pour tenter de me soulager un peu. Je ne dis pas un mot, serrant les dents pour ne pas lui laisser le plaisir d'entendre une quelconque plainte.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 7 Aoû 2015 - 14:18
J'ai juste l'envie de la faire pleurer, la faire souffrir le martyre, elle n'est personne pour lever la main sur moi comme si j'étais un foutu humain incapable de se défendre ou même de se protéger. Je la déteste, je la hais sans même la connaître, toute façon je n'en ai strictement rien à faire de qui elle est, elle a signé son arrêt de mort en osant faire ce qu'elle vient de me faire. J'eus un sourire malsain alors que je me baise, m'accroupissant juste devant elle, mon visage proche du sien, mes lèvres contre son oreille alors que j'ouvre la bouche pour prononcer quelques paroles, voulant justement lui faire juste un peu plus peur. « Tu sais ce qu'on va faire ? On va jouer. » Une lueur très malsaine brille dans mes yeux, mais je m'en fous, je me relève, donne un nouveau coup puis l'attrape par les cheveux, sachant très bien qu'elle n'aura d'autres choix que de me suivre. Ah les filles et leurs cheveux, une grande histoire d'amour, dont je peux profiter. Je continue à tirer puis la relâche pour me placer juste derrière elle, la poussant à l'aide de mon pied. « Lève-toi ! » Hurle-je en la regardant, ne voyant pas pour quelle raison je vais utiliser le moindre effort pour l'attirer ou je le souhaite. « Putain avance ! » Rajoutais-je en lui donnant un nouveau coup dans le dos, de plus en plus sur les nerfs, à croire que j'allais pas me calmer.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 7 Aoû 2015 - 14:28
Je déglutis quand il me menace, me faisant comprendre que mon supplice était bien loin d'être fini... J'allais surement subir encore, comme avec Gynna... Je ne voulais pas... Pas ça... Je ne voulais pas encore souffrir, je n'en pouvais plus... Je reste alors immobile sur le sol, refusant de bouger malgré les nouveaux coups qu'il me donnait pour me forcer à bouger, je refuse. Il aurait beau hurler autant qu'il le désire, ça ne changera rien. Je suis têtue. Quitte à souffrir autant que j'en choississe la raison et je préfère que ça soit ici parce que je refuse de le suivre que je ne sais où avec je ne sais quoi. Ici, je suis bien au final, pas de risque de me prendre du sang humain sur la gueule où d'être contrainte à en boire... Encore... Je n'en pouvais plus de tout ça, alors non, je ne bougerais pas et ne lui ferait pas ce petit plaisir de le suivre.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 7 Aoû 2015 - 14:41
« Tu veux vraiment jouer à ce jeu ? » Elle m'énervait juste un peu plus, toujours plus en réagissant comme elle le faisait, qu'est-ce qu'elle espérait ? Que j'ai pitié d'elle. Ça ne risquait pas, j'avais parfois même pas pitié pour les membres de mon propre clan, oui on pouvait me mettre sans problème dans la case des connards, j'en avais rien à faire, tant que j'étais celui que je voulais être, j'avais des années pour ça et putain que c'était parfait, à croire qu'en devenant vampire j'avais appris à m'affirmer. Je serrais les dents en la voyant ne pas m'obéir, elle était franchement chiante ! Je la poussais de nouveau avec mon pied, lui donnant même un nouveau coup pour la faire s'avancer, juste un peu plus, mes canines étant de sortie alors que mes yeux devenaient de plus en plus sombres, jusqu'à être complètement noir, c'était même pas surprenant, je ne risquais pas de prétendre qu'une autre émotion que la colère abritait mon corps en cet instant même. Finalement, n'ayant d'autres choix, je la fais se lever puis la prend tel un sac de patates sur mes épaules avant de me mettre à courir en direction du cimetière, sachant très bien que je trouverais ce que je désire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 7 Aoû 2015 - 15:04
Et là, je retrouve ma langue. Je refuse qu'il me porte de la sorte, surtout après tout les coups qu'il m'a donné, c'est douloureux, ça fait mal, alors je me débats au risque de l'énervée encore plus.

"Lâche moi connard !"

Je lui donne des coups de poings dans le dos, mais j'ai l'impression d'avoir une force de mouche et donc de ne lui faire que des caresses. Mais chaque mouvement est douloureux, alors c'est désagréable, en plus de son épaule qui me rentre dans l'estomac, estomac qu'il a prit soin de démolire à coup de pieds avant, alors j'ai mal, et quand je l'ai insulté, il avait bien pu entendre dans ma voix que j'avais mal.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 7 Aoû 2015 - 15:15
Je ricane en l'entendant enfin, ce n'est pas trop tôt, mais je m'en fous, je continue à courir, faisant même exprès de sauter pour que les zones douloureuses rencontrent avec un peu plus de puissance mes épaules, lui donnant justement plus mal. C'était bien une vengeance, elle n'avait qu'à se lever comme je lui avais demandé avant, qu'elle assume son choix comme une grande, je m'approche du cimetière puis m'arrête en voyant la statue qui me fait face, je passe ma langue sur mes lèvres alors que je la poste juste devant. Ayant bien l'idée de la laisser ici, accroché avec le soleil qui ne va pas tarder à se lever, paraît que c'est très douloureux. Je la jette par terre contre la statue, de sorte qu'elle est encore plus mal puis partie à la recherche de corde que je sais est dans les parages, étant donné que les membres de mon clan ont l'habitude d'utiliser cet endroit. Mes doigts s'enroulent autour de ma trouvaille alors que je trouve une pierre pointue, bon ce n'est pas un pieu, mais ça va faire l'affaire. Je reviens près de ma victime à qui je souris de cette manière si mauvaise, mes canines se faisant bien évidemment voir. « Ça va être très drôle, dit moi, tu vas garder les cicatrices à vie ? »
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Georges Washington College :: Hors Jeu :: Corbeille :: Promenons-Nous Dans Les Bois… :: Limites De L'internat-
Sauter vers: