AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Dernières Idées Dans La Boîte
► Mettre en place un journal du campus !
Venez donner de nouvelles idées dans la Boîte à Idées !
Nouveaux Personnages
Persephone Ferguson ;

Personnages En Danger
Anna Charysse ; Brandon Cooper ; James Jordan ; Jonathan D. Ambrose ;
Kassy Molkova ; Lullaby T. Wayne ; Maïa Heinsfield
Prochaines vacances : 14/04 - 21/04

4 jours plus tard.. | Gycky

 :: Hors Jeu :: Corbeille :: 1er Étage :: Bibliothèque Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 31 Aoû 2015 - 23:08
Déjà quatre jours, oui quatre malheureux jours que Ricky ne m'avais donner aucun signe de vie et ne m'avais pas adresser la parole. Depuis le baptême il m'évité,ce que je ne comprenais pas, je n'avais eu le temps de rien dire, et avais pris sa défense contre mes parents alors que je n'avais jamais élevé la voix sur mon père, je l'avais laisser parler d'une tel façon que personne n'a jamais oser lui parler.. Je l'avais laisser faire restant bouche bée et c'est moi qui en payer les frais et non lui. Aujourd'hui étais encore un jour ou ont devais faire comme si tout aller bien, j'étais assise sur une des chaises de la bibliothèque, en train de lire un livre pour finir mes devoirs, j'étais très peu maquiller et avec ma tenu de cheerleaders, donc les cheveux attaché en queue de cheval assez haute. J'essayer de me concentré sur mon bouquin même si j'avais la tête totalement ailleurs, la journée pour ma fille avais étais une catastrophe, Ricky ne me parlais plus, mon père allais faire en sorte que je paye pour ce que j'avais dit, Vic protéger Stan et ses conneries, et tout le monde sembler faire sa vie de son côté. Et moi j'étais la, au milieu attendant que les choses ce tasse. En tout cas ce n'est pas aujourd'hui que je pardonnerais à Ricky pour tout ça.. J'avais reussis à faire l'impasse, à passer à autres choses et j'allais lui réserver une nuit incroyable comme il l'attendais depuis une semaine et il avais tout gâcher. J'en avais mare de rester la alors que je n'étais pas concentré, je soupirais et me lever pour aller ranger le livre à sa place.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 31 Aoû 2015 - 23:45
J'avais claqué la porte quatre jours plus tôt, me cassant avec ma caisse avec jusque quelque affaires, laissant le reste ici, parce que je comptais revenir... Un road trip de presque 17h, juste pour retourner là-bas, dans ce ville proche de Charleston en Caroline du Sud. J'avais roulé sans faire de halte pour l'aller, énervé, blessé, mais également perdu... Je m'étais toujours interdit de m'attacher à des personnes, même Séléna je ne me considérais pas proche d'elle, alors pourquoi avec Gynna c'était différent ? Tout était toujours différent quand ça la concernait ? Pourquoi est-ce que je merdais toujours avec elle ? Pourquoi ? Je m'en voulais d'avoir répondu comme ça à son père, mais qu'il la critique et qu'il me critique, ce n'était juste pas passé, non ça ne passerait jamais... Il se prenait pour qui... Enfin... Pendant 17h, j'avais ruminé tout ça j'avais réfléchis, tout en conduisant, insultant les petits merdeux qui savaient pas conduire... Puis finalement, j'étais arrivé devant ce prè ou avait jadis été ma maison... Il a 90 ans, je venais au monde dans cette région et pourtant après la mort de mes parents, c'était le seul état des états-unis ou je n'avais plus remis les pieds, le fuyant comme la peste... Alors pourquoi ? Pourquoi étais-je revenu ici soudainement ? J'étais alors passé par dessus les clôtures pour entré dans le pré et regardé s'il y avait encore des traces de ma maison... Rien... Il n'avait rien reconstruit après que j'ai tout brûlé et mes parents n'avaient jamais eu de sépultures... Je m'accroupis alors sur le sol, posant ma main dans l'herbe en la caressant.

"Père... Mère... J'ai tellement de regrets... J'aurais voulu vous protéger... Vous sauvez cette nuit-là... J'aurais tellement aimé pouvoir faire quelque chose... Vous n'imaginez pas... Mais je vous ai venger. Il est mort aujourd'hui, celui qui vous a fait tout ce mal, celui qui a détruit notre famille..."

Je regarde le sol et serre le poing alors que je me laisse tomber sur le sol en arrière pour me retrouver assis sur le cul, continuant de fixer une tombe inexistante en quelque sorte.

"Je vous demande pardon... Pardon pour tout... Pour avoir détruit votre famille, pour être devenu un monstre... Pour..."

Les larmes se mettent alors à couler le long de mes joues, j'en deviens incapable de pleurer, extériorisant mes craintes, ma douleur... Je finis par reprendre la parole, en sanglotant.

"J'aurais voulu vous la présenter... Vous montrer cette fille que j'aime... Celle qui me redonne envie d'être à nouveau le fils que vous aimiez et pas juste ce monstre... Ce vampire assoiffé de vengeance, de pleurs et de violence... Je voulais..."

Je renifle, portant mes mains à mon front en déposant mes coudes sur mes genoux, continuant de pleurer. C'était pire que la fois précédente, cette fois-ci, je n'avais même pas d'excuse pour cela, je ne pouvais pas juste dire, c'était le moi d'avant... Je ferme les yeux, essayant de retenir mes sanglots, de lutter contre ces sentiments. Comment avais-je fait pour m'attacher aussi vite et aussi fort... Pourquoi lui avais-je cédé ? Pourquoi ? Pourquoi rien n'allait comme je le voulais ?

"Je voulais... Je voulais être bien avec elle... Que sa famille m'accepte... Être un bon fils comme tu voulais que je le sois père... Je voulais que de la haut, tu sois fier de moi, qu'enfin, tu puisses te dire que tu n'avais pas qu'un bon à rien... Mais j'en peux plus... J'en peux plus de faire comme si tout allait bien, comme si j'allais bien alors que je vous ai perdu trop tôt, trop rapidement... Père... Mère... Vous me manquez... Tellement..."

Mes larmes sont chaudes et amères, elles me brûlent les yeux alors que je continue de pleurer, que je continue à me confier comme ça aux souvenirs qu'il me reste de vous... J'ai tellement merdé... Toutes mes erreurs de ses 80 dernières années me reviennent en mémoire, j'ai rien fait de bon dans ma vie, j'ai encore et toujours pensés à la vengeance, à m'amusé avec les filles... Et maintenant que je voulais devenir sérieux, que je voulais construire quelque chose de bien, de durable, cela m'était impossible... C'était sur des pensées comme ça, de dépressif que je m'étais endormi, fatigué par le trajet, par cette trop longue journée, mais également par toutes ses émotions...

...

Je fus réveillé par la pluie, une pluie fine et douce, mais quand bien même froide. Une pluie qui ne durera pas longtemps, mais qui ravivait quand même des souvenirs lointains. Je reste alors allongé sous celle-ci, peut importe si je finis trempé, si je me retrouve couvert de boue ou même autre chose... Je suis juste lassé... Et j'ai besoin de cette pluie, de sentir cette eau sur moi pour me dire qu'après la pluie vient le beau temps, que tout ira mieux demain, que tout ne s'achève pas ici, que j'ai encore une chance... sauf qu'au fond de moi, je sais que cette chance, je l'ai écumé, que je l'ai perdu au moment même ou j'ai élevé la voix sur le père de Gynna... Si seulement j'avais eu le loisir de vous sauver père, mère... Si seulement j'avais pu faire de vous des vampires au lieu de vous laissez au bras de la faucheuse... Et alors, alors j'aurais été différent, j'aurais peut-être pu être un gars bien, un gars digne de cette jeune fille de bonne famille comme vous diriez père. Je souris un peu en imaginant les phrases qu'il pourrait me dire pour me taquiner tout en étant fier de moi... Ma vie aurait été tellement différente s'ils s'avaient toujours été à mes cotés aujourd'hui...

...

J'étais finalement resté deux jours de plus, enfin, une journée complète et à minuit, j'avais repris la route, pour retourner à Portland, pour revenir au près d'elle, même si j'étais persuadé qu'elle ne voulait plus de moi... Je lui avais promis de ne plus la blesser, de ne plus lui faire du mal et au final, je ne savais que lui faire cela... Il fallait que je prenne une décision, pour son bien, pour elle... Il fallait que je devienne quelqu'un de bien, quelqu'un qui pourrait plaire à son père... Alors, maintenant la machine est en marche, maintenant que j'ai tiré un trait sur mon passé, plus ou moins, que j'ai vidé mon sac à mes parents en quelque sorte... Je pouvais repartir, recommencer à vivre même si au fond, le désir de me venger de Stan restait là. Il allait payer pour tout ça et si je perdais définitivement Gynna par sa faute, il allait regretter le jour où il est venu au monde.

C'est ainsi, en silence que j'avais repris la route, pas une seule musique sur le trajet, un silence lourd et pesant. Une nouvelle fois, je ne fis pas de halte, je connaissais pas destination et je savais pourquoi j'y allais. Déterminé ? Oui. Je finis par arrivé sur le parking, garant ma voiture, j'en sors rapidement pour gagner ma chambre... Quatre jours que j'ai pas pris de douche, que je me suis pas rasé ni rien... Je ne suis pas présentable... Pourtant... La seule chose que je fais, c'est me laver, juste ça, prenant une douche sous l'eau chaude puis changeant de vêtements sans même prendre le temps de me raser ou de me nourir. J'ai les traits tirés par la fatigue de ce long voyage, mais aussi par la fin. Il y a également un petit duvet couvrant mes joues, mon menton. Une fine marbe et moustache, mais rien de bien énorme au final... Je la cherche alors, cette fille que j'aime, celle que je veux revoir à tout pris, même si la confrontation risque d'être dur, il faut que nous mettions les choses au point. Je finis par demander à une fille qui m'indique qu'elle la vu aller dans la bibliothèque, alors je m'y dirige sans plus réfléchir, j'arpente les rayons pour la voir tenter de remettre un livre sur une étagère trop haute pour elle, je viens alors dans son dos, posant ma main sur la sienne en prenant le livre de ses mains.

"Laisse moi t'aider."
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 1 Sep 2015 - 0:38
Ces journées étaient longues .. Bien trop longue sans lui pour une petite personne comme moi. Je n'avais pas voulu m'attacher a lui et pourtant j'avais encore faire tout le contraire de ce que j'avais dit, je m'étais encore mentis à moi même parce qu'il avais réussir à me dire les mots juste.. Deux fois.. Mais je n'étais pas dupe.. J'en avais mare qu'il prenne les décisions tout seul, et que je soit mis de côté tout le temps parce qu'il ne veux pas.. Parce qu'il es énerver ou autre conneries du genre. Ma tête s'enflamme, je n'en peu plus de cette tension. Tout le monde es au courent de ce qu'il s'est passer quatre jours au paravent et je n'ai réellement pas envie d'étaler ma vie en public .. Pas cette fois si, pas quand mon mec s'en prend à mon père et coupe les ponts pendant quatre jours sans me donner de nouvelles. Mais c’était malheureusement comme ça que cela devais se passer. Je devais sans doute rester seule de mon côté et arrête de penser au garçon. Mon père avais sans doute raison, j'aurais dû quitter cet endroit au moment ou j'ai eu Destiny.. J'aurais du prendre mes responsabilités et je ne l'ai pas fait.. Je ne l'ai jamais fait d'ailleurs, je fuis.. J'ai peur.. Aujourd'hui c'est le cas, j'ai peur.. Peur de le perdre, de le revoir, ou de ne plus le revoir.. Étais ce temporaire ou pas ? Qui pouvais le savoir, il m'avais reprocher de ne pas lui avoir dit pour la boutique mais lui non plus ne m'avais rien dit.. il avais mis les voiles, pouff.. Plus rien. Je fermer les yeux un instant imaginant son retour, même si je savais très bien que ma réaction ne serais pas celle d'une femme qui attend que son mari rentre de la guerre.. J'étais énerver contre lui.. Il avais manquer à sa promesse. Je voulais remettre le livre, le reposer sur l'étagère, qui étais bien trop haute pour moi, même sur la pointe des pieds.. Mais je le sentis contre moi, son odeur, cette sensation.. Je le laisser reposer le livre me croyant dans un rêve, mais quand je me retourne je le voit.. Il étais la devant moi comme une petite fleur.. Je le regarder d'un regard que je n'avais jamais eu avec lui.. Celui d'une personne des plus déçu.. Celui d'une compagne abandonnée.. Je me reculer, le faisant me lâcher sans dire un seul mot, les yeux rivé sur lui plein d'incompréhention.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 1 Sep 2015 - 0:49
Le livre glisse entre mes doigts alors que je le repousse sur l’étagère à ce qui devrait être sa place, je redoute le moment où elle se retournera, elle me fera à nouveau face, je pensais mettre préparé, après 17h de voiture, c’était ce que je pensais, sauf que non… Alors, je regrettais… Oui, je regrettais de ne pas avoir encore repoussé cet instant, j’aurais du me reposer, me raser, manger, bref, tout faire pour remettre à demain notre face à face… Mais voilà, on y est, c’est l’instant cruciale alors que je la sens bougé contre moi, alors que j’ai toujours le bras levé, je l’abaisse et fait un pas en arrière, elle fait de même… Mais ce n’est pas cela qui me choc, me chagrine le plus, mais bel et bien son regard. Je l’ai déçu… Elle me le montre bien et même si je le savais au fond de moi, même si je m’en doutais, je ne pouvais pas le réaliser avant d’y être confronté et cela fait mal… Je baisse alors la tête, je sais ce que je dois lui dire, j’y ai longuement réfléchis, mais pourtant, rien, aucun son ne sort de ma bouche, je suis incapable de parler… J’aimerais devenir un mec bien pour elle, correspondre à ce que son père veut de moi, mais là, je suis plus minable que jamais… Je dois lui faire pitié en fait…
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 1 Sep 2015 - 1:02
Je le regarde alors longuement.  Bien trop a mon simple avis mais je ne pouvais m'en empêche. Son visage ... Il étais laid , il n'avais sûrement pas mangé depuis des jours et visiblement n'avais pas étais dans une salle de bain pour prendre soin de lui. Son visage étais décomposé .. Par quoi ? J'en savais rien. A vrai dire je ne savais rien sur lui, que des suppositions. Je n'étais même pas sûre que ce que je pouvais savoir étais vrai .. Tellement de choses étais dites à propos de lui que je ne pouvais même pas dire qui croire .. J'étais complètement trouble par son retour , l'avoir devant moi .. Je n'avais pas préparer ce moment parce que je ne savais pas si il arriverais un jour. J'vais voulu passer a autres choses en vain parce que je l'aimer trop .. Oublie étais trop dure. Je soupire ... Mon rythmes cardiaque es tellement faible que je pourrais faire une crise cardiaque si j'étais humaine. J'étais loin d'imaginer ce qu'il se pourrais se passe. Ou ce que j'allais faire .. Je n'imagine pas si tout aller continuer ou au contraire s'arrête parce que tout devenait compliquer. Je ravale ma salive plusieurs fois les yeux toujours river sur lui. Ma main bouge , mes points se serre. J'essaye de calmer cette haine qui me hante. Sans en avoir le contrôle de mes gestes je lui mis une gifle qui a mon avis restera graver dans sa mémoire et dans la mienne. Je re baisser ma main sans dire un mot.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 1 Sep 2015 - 1:14
Quand sa main heurte ma joue, ma tête tourne et je ferme les yeux. Je l’avais bien mérité celle-là, dommage qu’elle n’était pas venue plus tôt, elle m’aurait peut-être évité de me taper 34h de routes… Je fini par rouvrir les yeux, posant mon regard sur elle à nouveau. Je n’étais pas fier de mon comportement ou bien même simplement de mon passé. Je m’humecte alors les lèvres, déglutissant ensuite, j’étais à la limite du supportable, je n’avais plus rien avalé depuis le jour du baptême hormis de l’eau… C’était uniquement ma condition de vampire qui me permettait de tenir debout au final, j’avais l’estomac vide… Pour un humain le troisième jours est mortel, et là, j’en étais déjà à mon quatrième sans une goutte de sang, sans même un seul aliment tout simplement.

« Gynna… Je viens m’excuser. Je n’ai pas agit comme il fallait le jour du baptême, je n’aurais jamais du répondre à ton père comme je l’ai fait. Je t’ai encore blessé sans le vouloir. Je ne voulais vraiment pas cela, je ne voulais pas que tu sois encore mal par ma faute. Alors, il serait préférable que l’on en reste là pour le moment. Je veux devenir quelqu’un de bien pour toi, pour ta fille. Un garçon que ton père serait fier d’avoir comme beau-fils. »

Ma décision était prise, mais en même temps, cela m’en coutait de te dire tout ça, de te dire qu’on en restait là, de rompre avec toi maintenant. Mais dans un sens, c’était une rupture nécessaire, si l’on restait ensemble, je ne ferais aucun effort réel et cela ne serait que temporaire, je ne changerais pas réellement… Mais j’avais peur, peur que tu ne m’attendes pas, que tu ne veuilles plus de moi, qu’en réalité la gifle que tu venais de me donner signifiait que pour toi, tout était déjà fini. Alors peut-être que je me débattais pour rien, comme un poisson hors de l’eau…
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 1 Sep 2015 - 10:05
Je le regarde, le regard noir et brisé .. déçu et abandonnée.. Il abandonnée, comme tout les autres.. Il me laisser seul dans ce gouffre géant dans le quel je m'étais mise. Je m'étais mis mes parents à dos pour lui, je m'étais mis Stan à dos... Je l'avais défendu coûte que coûte.. J'étais devenu cet personne que je redoute, une femme attacher.. Celle qui ne peu se passer d'un homme. Il étais la..Et ... " Il es préférable qu'on en reste la " ? Tu te fou de ma gueule putin ? Il se ou de moi n'est ce pas ? Il se joue de mes sentiments ? Il n'avais visiblement rien compris au fait que ces derniers jours avais étais décisif.. Mais visiblement lui dans une meilleur manière parce qu'il arrêter tout. Je n'arriver toujours pas à parler, impossible, malgré qu'a l’intérieur de moi je bouillonne, je fuse, je vais exploser. Mes yeux sont noir et je suis prête a tout casser , à lui faire regretter ses paroles.. Parce que ce n'et pas en restant en retrait qu'il arrivera à avoir la bénédiction de qui que ce soit. Il auras surtout tout son temps libre pour s'en prendre à Stan. Il pourra profité de ne pas m'avoir dans les pattes et de mettre ses plans à exécutions.. J'étais mal et mes pensées étais surement noir.. Pleine de rancune. Je continue de le regarder avec se regard que je n'avais jamais eu, honteuse de l'attendre tout le temps alors que lui semble passer plus vite à autres choses.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 1 Sep 2015 - 10:14
Son silence en dit long... Comme son regard... Je baisse la tête... Je m'étais attendu à ce qu'elle cherche à me retenir, au moins un peu... mais là... Tout ce qu'elle me montrait, c'était qu'elle me haissait, qu'elle ne voulait dans un sens, plus entendre parlé de moi... J'ai merdé... Plus que jamais... Je l'ai perdue pour de bon cette fois... J'en ai demandé trop, trop souvent, trop longtemps... Pourtant, tout ce que je voulais c'était bien faire les choses, je voulais juste être avec elle, l'aimer, la protéger... Mais c'était surtout de moi qu'elle avait besoin d'être protégé... J'avais ruiné le baptême de sa fille, j'avais détruit sa relation avec son père... Le tout en une seule journée... ça me faisait mal de le reconnaître, mais Stan avait raison sur moi au final... Je ne suis qu'un pauvre minable et elle, elle mérite bien mieux que moi...

Je baisse la tête, ferme les yeux, la machoire crispée... J'aurais tellement aimé avoir une troisième chance, qu'elle me permette de tout faire pour plaire à son père, mais pour ça, j'avais besoin de temps, de temps pour changer et devenir quelqu'un de bien pour elle... Sauf que je n'aurais jamais cette occasion... Je l'ai détruite, cette chance comme elle... J'ai piétiner ses sentiments... Je ne suis qu'un pauvre con... Un pauvre con qui l'aime plus que tout pourtant.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 1 Sep 2015 - 17:03
Mon dieu qu'il était crétin, dites-moi que je rêve que quand je vais me réveiller, il sera à mes côtés en train de me sourire et qu'il ne m'a pas quitté tant de jour .. Mais surtout qu'il ne veut pas me quitter.. Je ne veux pas .. De tout mon être, je ne peux être séparée de lui. Je ne comprends pas son raisonnement .. Il veut mon bien, mais me quitte. Où est la logique ? Je soupire tourne les yeux, baisse la tête je ne devais pas être gentille, il m'avait laissé tomber. J'aurais compris ne serait-ce qu'avec un appel ou un texto, mais rien.

- Non.. Tu abandonnes ... Tu nous laisses .. Non ... Je ...

Je tournais en rond, tapant sur l'étagère et posant la tête sur celle-ci. Fermant les yeux pour essayer de calmer les nerfs qui lâchaient. J'avais pourtant fait de la boxe ces jours si, frapper des losers et m'étais entraîner dès que j'avais un moment de libre pour ne pas penser, mais à chaque fois que je voyais quelqu'un ou quelque chose qui me faisait penser à lui je ne pouvais m'empêcher de m'arrêter et de me replonger dans ces souvenirs d'un " toi et moi ".
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 1 Sep 2015 - 18:20
Je la regarde, ne la comprenant pas.. ne venait-elle pas de me gifler pour me faire comprendre qu'elle ne voulait plus de mois ? Son regard avait tout dit et pourtant... Elle semblait mal... Sa réaction, son comportement... Je l'ai encore blessé... Je lui fais encore du mal... Comme d'habitude. Je m'approche alors d'elle, me collant dans son dos, déposant une main sur sa taille et tenant dans l'autre le poing qui vient de frapper l'étagère.

"Non... Je ne laisse rien tomber. Jamais ! Je t'aime Gynna, c'est une certitude, mais je dois devenir quelqu'un de mieux pour toi, pour que ton père ne critique plus tes choix, qu'il ne te critique pas à travers moi... Je t'aime sincèrement Gynna... Sinon, je ne t'aurais pas fait tout ses promesses..."

Je niche mon visage dans ses cheveux, comme j'aimais le faire, respirant son odeur, cette odeur qui m'avait manqué ses derniers jours, je ferme les yeux, cherchant à en profiter un maximum avant qu'elle ne me repousse définitivement.

"Je n'abandonnerais jamais le désir de vivre avec toi. Jamais tu entends ?"
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Georges Washington College :: Hors Jeu :: Corbeille :: 1er Étage :: Bibliothèque-
Sauter vers: