AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Personnages Supprimés
Aucun !
Dernières Idées Dans La Boîte
♦ Chaque 1er du mois faire la liste des joueurs inactifs et leur laisser jusqu’au 7 pour poster une absence ou alors revenir RP
Nouveaux Personnages
Viktor McCamley ; James Jordan

 :: Hors Jeu :: Corbeille :: Années 2013 - 2015 :: Gymnase :: Les vestiaires. Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Scott et Juliette se rencontrent.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatar




Invité
Invité
Mar 7 Oct 2014 - 23:32
J'avais jamais quitté le sol américain de tout ce que je pouvais me souvenir. Et oui 200 ans sur Terre et je n'ai jamais voyagé ! Je suis peut-etre trop patriote, trop nationaliste. Non pas que le désir de connaître de nouvelles cultures ne m'intéresse pas, au contraire ! Tout était intéressant.

- Moi je viens de Los Angeles. Et j'y retourne tous les 10 ans à peu près.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 9 Oct 2014 - 10:41
Los Angeles. Je n’y avais jamais été. Moi qui venais de France et qui y retournai assez souvent… Du moins, plus souvent que lui retournait chez lui. Je n’avais jamais fait d’autre voyage, les vacances se passaient en famille, toujours dans la même maison avec les mêmes personnes, parce qu’ « on a jamais le temps de se voir ». On était une famille de vampires qui se voyaient très souvent par rapport à d’autres ! Mais soit, il fallait faire avec. Je ne pouvais pas désobéir à mon père.

_Moi je suis obligée de retourner plus souvent que ça chez moi…, soupirai-je.

Je réfléchissais à tout ça et je partis un peu dans mes pensées sans vraiment m’en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 9 Oct 2014 - 21:17
- Si j'avais pu rentrer chez moi car l'on y m'obligeait !

Je ne savais même pas si ça se disait comme ça pour une grammaire correcte ! Il m'arrivait de faire des fautes de grammaire dans mes phrases, parfois j'avais du mal à parler. C'était assez chiant car j'avais donc souvent des doutes sur ce que je disais. Mais tant que l'on me comprenait c'était l'essentiel de toutes façons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Lun 20 Oct 2014 - 2:17
_Si tu veux être obligé de rentrer chez toi, on peut échanger de famille. Sauf qu’il faudra que t’ailles chez moi en fait… Donc… Non, je m’embrouille toute seule. Désolée…

Moi et mes idées ! Je devrais apprendre à tourner ma langue je sais plus combien de fois dans ma bouche, c’était quoi l’expression déjà ? Oh et puis… Le tout, c’était que j’avais encore lâché une énormité et qu’il pourrait bien se ficher de moi. Quoique… Jusque-là il ne l’avait pas fait, à part une petite blague concernant la couleur de la serviette et celle sur mes joues…
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Lun 20 Oct 2014 - 23:32
- J'aimerais tellement retrouver la famille. Leur dire quelques mots. Tu peux te plaindre de ta famille, j'ignore comment c'est, je ne porte pas de jugement hein. Mais je sais que la famille c'est vraiment les êtres qu'on peut le plus détester, mais sans qui on peut être vraiment perdu quand on nous les retire. Et pour pouvoir échanger de famille, il faudrait que la mienne soit toujours vivante, hors ce n'est pas le cas.

Elle avait toujours pas l'air très sûre d'elle, ça devait vraiment être super chiant de ne pas être sur de soit. Je ne me souvenait pas qu'un jour cela me soit arrivé. bien sur, il y a eu des fois où je me suis senti gêné et tout, mais pas au point d'en bégayer continuellement. Ça devait être un fardeaux pour les gens comme elle. Ou même pour ceux qui bégayaient de nature ! J'en avais connus deux ou trois, et qui pourtant n'étaient pas forcément mal à l'aise ou quoi que ce soit. Peut-être que c'était ça pour elle. Peut-être qu'en fait elle n'était pas mal à l'aie mais que c'était en elle de parler ainsi. Peut-être devrais-je lui demander ? Nan, ça pourrait la gêner, ou elle penserait que je me moque d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mer 22 Oct 2014 - 14:57
Je l’écoutai jusqu’au bout sans le couper mais c’était dur de trouver quoi répondre après ça. C’est vrai que je les supportais pas mais je ne pouvais pas faire autrement que de retourner vers eux à chaque vacance. Ils m’avaient forcé à tourner le dos à ma grand-mère presque, mais je ne pouvais pas faire autrement que de les aimer. Je cherchai alors et finit par dire ce qui me passait par la tête, ce n’était donc pas clair.
 
_Oh… Euh… Pardon… Je… Tu as… raison.
 
Je bégayais encore et je ne supportais pas ma façon de parler, mais je ne pouvais pas faire autrement quand j’étais gênée. Il n’y avait que quand je m’énervais que je parlais normalement, et encore. J’étais trop rarement à l’aise pour savoir comment je parlais dans ces moments-là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 23 Oct 2014 - 18:31
- Il y a pas de problème, dis-je en souriant. On s'habitue à ne plus en avoir. Je veux dire, c'est le schéma logique de la vie. On perd des gens, tout le monde en perd. Même si ces personnes sont censés êtres immortels.

Ça faisait longtemps que je n'avais pas pensé à ma famille. Et ça me faisait bizarre de me dire à nouveau que je ne les verrais ou les entendrais plus jamais. Les souvenirs s'effaçaient toujours un peu au fil du temps, et tout d'un coup l'idée de ne plus jamais me souvenir de leur visage me fit frissonner. Comment on pouvait oublier le visage ou la voix de son père, ou de sa mère ?

- Mais c'est vrai que quand on a une mauvaise relation avec des gens, famille ou non, c'est normal de vouloir les quitter. Surtout à notre âge !
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mar 28 Oct 2014 - 3:42
Justement, ils étaient censés être immortels. Je n'aurais pu envisager un monde sans mes parents, ç'aurait été trop horrible. Trop cruel. Un peu comme ce monde sans ma grand-mère... Sauf que ça, c'était réel. Comment avais-je fait pour surpasser cette perte? Je devais être sans-cœur... ou un peu trop comme ma famille. A m'entendre, on dirait que j'ai honte. En fait, c'était un peu la vérité.

_Oui, les quitter, repris-je en chuchotant presque. Est-ce que c'est normal de continuer de vivre quand un être cher à nos yeux meure ?

J'avais sorti ça sans même m'en rendre compte. Je devrais réfléchir un peu avant de parler... Il avait perdu toute sa famille et je parlais comme si de rien n'était en pensant à mes propres problèmes seulement. Ce n'était pas parce que j'avais eu une petite prise de conscience qu'il fallait que je l'entraîne avec moi dans cette tristesse...

_Pardon. C'était déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mar 28 Oct 2014 - 17:40
- Nan j'aime bien discuter de tout et de rien. Et je trouve ce sujet plutôt intéressant. Je pense qu'on ne se remet jamais réellement des pertes que l'on subit, mais qu'on s'habitue à vivre avec et donc ça devient supportable. Lorsqu'on aime quelqu'un et qu'on passa sa vie avec, comme par exemple je sais pas, un amour de lycée qui se transforme en mariage et que les deux personnes vieillissent et qu'une première meurt, c'est normal pour l'autre de vouloir la rejoindre. Mais étant donné qu'on ne sait pas ce qu'il se passe après, même pour nous des êtres soit-disant immortels, on a une fin, et on ne sait pas ce qu'il y aura après. Si c'est comme la Religion le dit : L'enfer et le Paradis. Ou si on renaît. Si on est condamné à errer sur Terre tels des fantômes. Personne ne peut savoir. Donc selon moi, on devrait continuer à vivre, parce qu'on trouve toujours un moyen d'aimer à nouveau la vie. Je crois que je suis partit en hors sujet durant mon développement là, finis-je en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mer 29 Oct 2014 - 15:57
J'étais un peu rassurée qu'il ne le prenne pas mal, et d'ailleurs, il avait son propre avis sur le sujet que j'avais lancé. Je ne pensais ps que des gens pouvaient sortir tout ça comme ça sans y avoir réfléchi avant. Enfin.. Généralement, on prend deux minutes pour penser à la question. C'était un peu comme s'il y avait déjà pensé auparavant... Bizarre. Et en même temps, c'était sympa de pouvoir parler à quelqu'un qui pouvait me comprendre, un peu...

_Je ne sais pas ce qu'il y avait après la vie, mais en tout cas j'espère que c'est un truc bien ou rien du tout. Elle a déjà assez souffert dans la vie pour devoir encore souffrir après la mort..., dis-je à voix haute sans vraiment m'en rendre compte. Enfin... J'espère qu'on ne va pas subir quelque chose d'horrible après la mort, quoi.

J'avais pensé à ma grand-mère évidemment. Elle avait vécu presque l'enfer avec ma famille alors même la réincarnation ne lui serait pas bénéfique, à moins qu'elle puisse se venger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Georges Washington College :: Hors Jeu :: Corbeille :: Années 2013 - 2015 :: Gymnase :: Les vestiaires.-
Sauter vers: